Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Midon Baudoin Immobilier, Agence immobilière ST MAX 54130

L'actualité de CENTURY 21 Midon Baudoin Immobilier

4,5 mois : le temps nécessaire à l’achat de sa résidence principale.

Publiée le 26/07/2016
4,5 mois : le temps nécessaire à l’achat de sa résidence principale.

Depuis 2014, le Crédit foncier interroge chaque année deux mille ménages pour détailler le parcours d’acquisition de leur résidence principale. Avec des résultats qui démontrent une évolution favorable en 2016.

Imprimer Envoyer
 

70% des foyers ont trouvé leur bonheur en moins d’un an.

Ainsi, s’il fallait 7 mois pour trouver le logement de ses rêves et signer un compromis en 2014, ce délai s’est réduit à 4 mois et demi cette année avec la visite de 6 biens en moyenne.

Au final, après un an de recherches, 7 foyers sur 10 ont mené à terme leur projet tandis que 2 poursuivaient encore leurs prospections. Il y a deux ans, ils n’étaient que 53% à avoir conclu leur achat au bout de douze mois.

 

Des disparités régionales mais aussi générationnelles.

Une amélioration sensible qui présente néanmoins des disparités régionales puisque l’Île-de-France arrive en tête avec 76% de succès et le Sud-Ouest reste en queue de peloton avec 62% seulement. D’ailleurs, en règle générale, plus l’agglomération se montre peuplée et plus les transactions s’effectuent rapidement.

Question pyramide des âges, d’après l’étude, ce sont essentiellement les ménages de moins de 30 ans qui mènent le bal (80% de finalisation), et les quadragénaires (63%) qui rencontrent le plus de difficultés à boucler leur projet dans l’année.

 

Des prix de vente négociés à la baisse.

6 acquéreurs sur 10 ont négocié le prix annoncé pour obtenir une remise moyenne de 7% avec une primauté pour les plus de 60 ans et les familles aisées. Parallèlement, 2 personnes sur 10 ont excédé leur budget initial avec un dépassement moyen de 10%.

Tout aussi intéressant, 44% ayant mené à bien leur acquisition immobilière ont dû faire des concessions à leurs intentions originelles : sur la superficie ou sur l’éloignement géographique pour un tiers chacun alors que ces critères s’avèrent essentiels pour la plupart des acheteurs.

 

Pour télécharger le dossier de l’étude du Crédit Foncier (au format pdf), cliquez ici.

Notre actualité